ACCUEIL > DÉCOUVRIR > PATRIMOINE NATUREL > LES LARRIS > Le Mont d’Arguël

Le Mont d’Arguël

partager

Arguël

 

De tous temps, ce promontoire perché au sommet d’un coteau abrupt à près de 165m d’altitude, a fait de la localité d’Arguël un important site stratégique. Utilisé comme campement par les légions de César, le site devient une cité fortifiée à partir du XIème siècle. Protégée par d’imposantes murailles, la forteresse fut détruite par les Français pendant la Guerre de Cent Ans.

 

Plus tard, ce coteau fut utilisé pour la pâture des moutons. En l’absence de pâturage pendant plusieurs dizaines d’années, les larris de Le Quesne et le point de vue sur le Mont d’Arguël disparaissent sous les arbres.

C’est dans le but de restaurer et de valoriser l’authenticité et les richesses d’un tel site que le Conservatoire des Sites Naturels de Picardie et la commune de Le Quesne ont initié, un projet de reconquête des larris. Véritable invitation à la promenade, plusieurs circuits au pied de la motte, vous permettront de découvrir la faune et la flore typiques de ce larris, comme la Carline, la rare et délicate Epipactis brun-rouge (orchidée), le violet de la Gentiane d’Allemagne ou encore les fleurs éphémères de l’Hélianthème jaune qui bordent les chemins. 

 

Télécharger l'itinéraire de randonnée : Les larris de Quesne et le mont d'arguël